L'acidité corporelle...


Un ou plusieurs de ces symptômes vous parlent ?


- Ostéoporose, os faibles et fragiles, fractures de la hanche, épines osseuses

- Des douleurs musculaires ou articulaires récurrentes

- La fatigue, la mauvaise récupération chronique

- Des troubles digestifs et une flore intestinale perturbée

- Gencives sensibles enflammées, caries

- Une haleine forte

- De l’eczéma, du psoriasis ou autre problème de peau, des mycoses

- De l’acné

- Une transpiration excessive

- Des migraines

- Une urine odorante et chargée

- L’apparition d’inflammations

- Gain de poids, obésité et diabète

- Infection de la vessie et des reins

- Vieillissement prématuré


Vous êtes-vous déjà posé la question si votre corps et tout simplement trop acide ?


Un corps trop acide est un corps plus favorable au développement de bactéries, levures et maladies. Toutes les inflammations (maladies en « ite ») ainsi que les cancers naissent également dans un terrain trop acide. Lorsque quelque chose ne va pas, l’organisme essaie de régulier la situation et puise les minéraux alcalinisants dont il a besoin au sein des organes vitaux et des os pour essayer de réduire cette acidité et préserver votre santé. De ce fait, les réserves minérales comme le sodium, potassium, calcium et magnésium réduisent drastiquement et peuvent causer des dégâts au départ inaperçus, mais qui deviennent problématiques au fil des années, jusqu’à provoquer ce que l’on appelle l’acidose.


Cette acidité apparaît progressivement par de nombreux facteurs tels que :


- Une alimentation déséquilibrée, notamment avec un excès de viande rouge, sucres, laitages et céréales

- La prise de médicaments

- Le stress

- La pollution

- Le sport

Cumulés tous ensemble, tous ces facteurs constituent un cocktail pour le corps qui ne peut plus compenser toute cette acidité, il a ses limites.


Comment peut-on ressentir l’excès d’acidité ?


Vous me direz, alors il suffit de ne pas ou peu manger d’aliments acidifiant pour lutter contre ce phénomène.

Si l’alimentation a effectivement un rôle crucial, cela ne suffit pas toujours et est difficile pour Monsieur et Madame tout le monde, car ce n’est pas parce qu’un aliment est acide au niveau du goût, qu’il l’est pour le corps. Le citron par exemple, est acide en goût mais il est alcalisant. Si vous consommez trop d’aliments acidifiants tels que les viandes rouges, céréales, laitages et sucres en excès, votre corps devient plus acide. Si au contraire vous mangez trop d’aliments alcalinisants tels que les légumes verts, fruits, algues, le corps peut devenir trop basique, ce qui n’est pas bon non plus. Là où les choses se corsent, La clé est donc l’équilibre.


En résumé, pour rééquilibrer le ph de l’organisme, il est important de limiter au maximum le stress, réduire si possible la consommation de médicaments et ne pas en abuser, bénéficier dès que possible d’un environnement sain et non pollué et de rééquilibrer votre alimentation.


Prenez des bandes de pH urinaires, et faites le test à la maison. Prenez les mesures lors de la première urine du matin, puis ensuite idéalement 3 fois par jour, avant les repas et le coucher.


Faites une moyenne pour évaluer si vous êtes trop acides ou non. L’urine du matin est en général plus acide, ne vous inquiétez pas. Cependant, vous devriez vous situer entre 6.8 et 7.2.


Si vous êtes plus bas, vous êtes trop acide, si vous êtes plus haut, vous êtes trop basique et dans les deux cas, nous vous conseillons de consulter un professionnel de la nutrition pour en parler et de vous aider dans un premier temps en prenant des sels basifiants.



14 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout